Immatriculation-velo-2021

L’immatriculation des vélos devient obligatoire en 2021

Le marquage/immatriculation des vélos neufs est devenu obligatoire depuis quelques mois, pour tout vélo vendu par un professionnel. L’objectif est de réduire le nombre de vols et limiter le recel de vélos volés, qui deviennent de plus en plus important.

Une immatriculation, mais pour quoi faire ?

Avec l’explosion de l’usage du vélo en 2020, on constate malheureusement qu’il y a également de plus en plus de vélos volés. Plus il y a de choix, plus c’est simple de se servir. Surtout que beaucoup de cyclistes utilisent encore des cadenas peu efficaces et peu robustes. Donc c’est parfois assez simple de se faire voler son vélo, même si on pense qu’il est bien attaché

Du coup, un projet de loi a été adopté pour tenter de limiter cette triste tendance.

L’immatriculation va donc se matérialiser par différents éléments, un peu comme sur une carte grise de voiture ou de moto : 

  • Un identifiant unique pour chaque vélo, qu’on peut comparer au numéro de série des voitures
  • L’enregistrement de cet identifiant dans une base de données. Plutôt pratique effectivement pour recenser tous les vélos
  • L’enregistrement du propriétaire du vélo, comme ce que vous pouvez avoir sur votre certificat d’immatriculation 

A noter que certaines “catégories” de vélos ne sont pas concernées par ces mesures, et notamment les vélos pour enfants (taille 16 pouces ou inférieure) et les remorques à vélo.

Immatriculation-velo-2021_2

Comment & où immatriculer son vélo ?

Vous avez plusieurs méthodes pour faire immatriculer votre belle bicyclette : la gravure, l’impression sur cadre ou sur un autocollant (hautement résistant, rassurez-vous). 

Il existe également plusieurs systèmes agréés auxquels vous pouvez vous rattacher : Bicycode, Paravol ou encore Recobike

La démarche est assez simple, vous avez juste à présenter une pièce d’identité et un justificatif de propriété (comme une facture ou un certificat de garantie). 

Côté prix, c’est très raisonnable : comptez entre 5 et 10€ selon l’opérateur !

Selon la FUB, « le marquage grande échelle a permis, dans d’autres pays européens, de réduire les vols de 30 % et de restituer 40 % des vélos volés à leur propriétaire ».   
Et si vous voulez d’autres conseils pour éviter de vous faire subtiliser votre fidèle destrier :

Et bien-sûr, on n’oublie pas les 10 commandements du vélo en ville