Velo-Libido-1

Info ou Intox : le vélo stimule-t-il vraiment la libido ?

Avec l’arrivée en masse du vélo dans les grandes métropoles arrivent forcément tout plein d’études sur les liens entre la pratique du vélo et tout le reste. Aujourd’hui, on se penche sur un sujet plutôt atypique, mais qui fait beaucoup parler de lui. Est-ce que la pratique du vélo stimule réellement la libido ? 

On démêle le vrai du faux, et ça va peut-être motiver certain(e)s à se remettre en selle 😏

Vélo et libido, est-ce vraiment lié ?

Tout part d’une étude menée à l’université de San Francisco, et publiée en 2018 dans The Journal of Sexual Medicine. Selon certains chercheurs, les personnes qui font du vélo à haute dose auraient une meilleure libido que les autres… Alors on s’est penché sur cette étude. Il en ressort effectivement que sur les 3.000 personnes interrogées, les 13% qui pratiquent le vélo à haute intensité ont bien une meilleure libido. 

Ça explique pourquoi les coureurs du Tour de France sont si populaires les soirs d’étapes ! 

En revanche, beaucoup de facteurs entrent en compte, comme le type de vélo, le type de selle, la position adoptée (on se parle bien de vélo, calmez-vous !), etc. En fait, tout est lié : plus de vélo = meilleure endurance = meilleure condition physique = meilleure libido. 

Alors avant de faire vos pompes et vos abdos sur votre tapis de salon en espérant gagner en cardio, sortez votre vélo, pédalez face au vent (ça rince les dents) et faites un petit peu de danseuse !

Velo-Libido-2

Tout est question de réglage du vélo...

D’autres études montrent, en revanche, qu’un vélo mal réglé peut être contre productif, voire mauvais pour votre sexualité (on vous imagine déjà en train de baisser votre selle pour gagner quelques points de libido) ! 

Alors mesdames, messieurs, voici les quelques points à regarder sur votre belle bicyclette pour s’assurer de faire appel à votre amie l’endorphine : 

  • Une position trop haute de la selle peut entraîner une compression du périnée, occasionnant quelques pertes de sensations. Alors on baisse (avec deux S) sa selle ! 
  • Position du guidon haute : bon point ! 
  • Changez votre selle si besoin. Une selle fendue allège la pression. 

S’il y a besoin, Cyclofix est là (pour les réglages du vélo hein) ! Et pour des idées de balades, c’est Monsieur Pignon qui s’en charge

En règle générale, il apparaît quand même que la pratique d’un sport sécrète de l’endorphine (et pas que le vélo). Et c’est bien de l’endorphine, aussi appelée “hormone du plaisir”, qui est sécrétée pendant vos joyeux ébats sexuels. 

Be sexy, be cyclette !